Port-Bouet centre pilote (236).jpg

LE PROJET:

 

‘‘Odyssée au cœur du Musée virtuel des Graffiti d’Abidjan’’ propose une exposition et un parcours virtuels des graffiti d’Abidjan.

A Abidjan, le mobilier urbain, notamment les façades des murs jouxtant les grandes rues, sont de plus en plus conquis par les graffiti, œuvres de talentueux jeunes artistes, qui trouvent là, à la fois, le moyen d’extérioriser une pensée, un point de vue ou une émotion et de sortir de l’invisibilité artistique dans laquelle ils se trouvent enfermés, pour la plupart. Aussi s’agit-il pour ces jeunes, outre l’exercice du droit à la liberté d’expression, de l’appropriation de territoires publics et de leur transformation en scènes artistique. Bref, au-delà du fait qu’elles embellissent la ville, ces œuvres sont une véritable délectation visuelle pour les passants et témoignent de par leurs messages et mosaïque de couleurs, du contexte politique, économique, historique, social et culturel du pays et de l’environnement dans lesquels elles prennent place.

Du fait de leur distribution géographique à travers plusieurs quartiers de la ville d’Abidjan, les peintures murales n’ont toujours pas été facile d’accès. Et avec le confinement et la réduction de la mobilité du grand public, elles sont désormais beaucoup moins accessibles, pour ne pas dire, impossible d’accès, pour les non-riverains. Ce projet contribue à empêcher le délitement du lien social, artistique et culturel favorisé par les mesures édictées en vue d’empêcher la propagation du virus Covid-19. Aussi, vise-t-il à renforcer le contact entre les artistes, auteurs des graffiti, leurs créations et le grand public et à promouvoir ainsi leur art malgré la pandémie.